Avant d’avoir une crise… la gestion des risques

Ces derniers jours, nous avons été à même de constater que le projet de pipeline Énergie Est avait toutes les caractéristiques d’une gestion de crise. Ce projet a en effet été critiqué de toutes parts dans les médias et les réactions du promoteur nous permettent de douter que ces critiques avaient été prises en compte dans le processus d’acceptation social du projet.

Nul doute qu’une saine gestion des risques aurait permis d’identifier ce genre de situation et de mieux réagir dans les circonstances. Je trouve toujours étonnant que des projets d’une telle envergure ne semblent pas avoir mis en place des processus de gestion des risques. C’est pourtant ce que les meilleures pratiques suggèrent ; à ce sujet, on peut s’inspirer de deux grandes organisations en matière de gestion de projet que sont PMI avec le PMBOK et Axcelos avec Prince2.

La mise en place des processus de gestion des risques, permet entre autres de recenser tous les types de risques, de mieux les cerner et à terme, de limiter l’impact négatif d’un évènement s’il se réalise et ce, par l’élaboration de mesures permettant d’en diminuer l’impact (la probabilité et/ou la conséquence). De plus, ce processus permet d’identifier et de reconnaître les signes avant-coureurs et ce faisant, de mieux préparer l’organisation à la gestion de crise ou d’urgence.

La gestion des risques est une approche proactive, qui permet de limiter le recours à la gestion de crise. Ce processus doit, pour en maximiser l’efficience, être mis en oeuvre dès l’étape de la planification et ainsi, offrir à l’organisation un plus grand nombre d’options. Lorsque le seul choix est la gestion de crise, on se retrouve avec un choix beaucoup plus limité d’options ce qui est généralement beaucoup plus couteux.

La mise en place des processus de gestion des risques, est un investissement peu couteux mais qui permet entre autres de limiter l’impact d’incident douloureux.

English

1 thought on “Avant d’avoir une crise… la gestion des risques”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *